Information

Plantes en pot: Pteris argyraea, Pteris paraplosa, Pteris, Pteris cretica, Pteris ensiformis, Pteris longifolia, Pteris multifida, Pteris quadriaurita, Pteris tremula

Plantes en pot: Pteris argyraea, Pteris paraplosa, Pteris, Pteris cretica, Pteris ensiformis, Pteris longifolia, Pteris multifida, Pteris quadriaurita, Pteris tremula


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Classification, origine et description

Nom commun: Pteris.
Gentil: Pteris.

Famille: Ptéridacées.

Étymologie: du grec "pteron", aile, pour la forme des frondes légères et élégantes.
provenance: Asie de l'Est, Afrique australe, Australie, Brésil et régions méditerranéennes d'Europe.

Description du genre: comprend environ 250 espèces de fougères, rhizomateuses, à feuilles persistantes, à frondes simples, bi- ou tripennées, formées par des pinnules de différentes tailles, avec le bord replié qui abrite les spores disposées en rangées continues. Ce sont des plantes de serre tempérées qui peuvent également être cultivées dans l'appartement, en prenant soin de garder l'atmosphère suffisamment humide.

Pteris cretica var. Albolineata (Jardin botanique de Berlin) (site de photos)

Espèces et variétés

Pteris argyraea

Pteris cretica: originaire du bassin méditerranéen, du Moyen-Orient, du Japon et de l'Inde, cette fougère à feuilles persistantes possède des frondes pennées et arquées, même de 40 cm de long. constitué d'un pétiole noir sur lequel attaquent une dizaine de pinnules de forme linéaire-lancéolée, aux marges souvent dentées. Les pinnules fertiles sont plus étroites que les stériles et les terminales sont plus longues que les autres. Parfois, ils peuvent avoir une bande longitudinale plus légère au centre de la feuille. Il pousse jusqu'à 45-75 cm. En hauteur. Parmi les variétés sur le marché, on trouve: "Albolineata", qui a des pinnules avec une bande blanche qui s'étend sur les deux côtés de la nervure centrale; "Cristata", avec des pinnules vertes, étroites et huppées à l'extrémité; "Maya", variété naine à frondes marbrées; "Wimsettii", avec des frondes particulièrement épaisses formées de pinnules irrégulières.

Pteris ensiformis: originaire de Chine, d'Australie et de Polynésie, cette fougère à feuilles persistantes a des frondes fertiles dressées et minces, formées de pinnules vert foncé, de 40 à 50 cm de long. et avec des bords ondulés. Les frondes stériles, en revanche, sont plus petites et plus larges et ont des pinnules aux bords dentelés, parfois divisées en folioles. Il pousse jusqu'à 40 cm. La variété "Victoriae" a des pinnules (frondes stériles et fertiles) traversées par une ligne blanche centrale aux marges ondulées.

Pteris longifolia: originaire des zones tropicales et subtropicales, cette espèce à feuilles persistantes possède des frondes pennées, même de 70 cm de long, formées par un rachis pubescent (comme le pétiole du reste) sur lequel sont insérées les 40-50 pinnules sessiles, à limbe long et étroit, tronqué à la base et effilé à la fin.

Pteris multifida: cette fougère persistante a l'apparence d'une petite tête compacte formée de nombreuses frondes avec de simples pinnules distales. Les pinnules inférieures sont divisées en segments aux pétioles rouge-brun. La pinnule terminale est décurrente. Parmi les nombreuses variétés, on note le "Ouvrardi", aux branches arquées formées de pinnules aux marges ondulées.

Pteris quadriaurita: originaire des régions tropicales, cette fougère à feuilles persistantes possède de grandes frondes triangulaires, avec un pétiole rouge et des pinnules bi ou tripennées, lancéolées et pointues. Parmi les variétés les plus connues, nous mentionnons: "Argyraea", avec des pinnules marquées d'une bande d'argent; "Tricolor", avec des nuances rouges caractéristiques. Aujourd'hui, la première variété est considérée comme une espèce en soi appelée P. argyraea.

Pteris tremula: originaire d'Océanie, cette fougère à feuilles persistantes a des frondes bipennées sur la moitié distale et à trois branches sur la moitié basale. Il atteint 1,5 m. En hauteur.

Pteris parapluie

Pteris argyraea (photo du site)

Pteris paraplosa (photo du site)

Exigences environnementales, substrat, fertilisations et précautions particulières

Température: pour la plupart des espèces, la température minimale hivernale ne doit pas descendre en dessous de 7-10 ° C. Une exception est P. ensiformis, qui ne tolère pas les températures inférieures à 13-16 ° C. Aucune espèce ne tolère les courants d'air.
Lumière: position ombragée ou partiellement ombragée, à l'abri des rayons du soleil. Surtout pour les espèces de feuilles panachées, l'exposition à la lumière directe du soleil provoque l'arrêt de la croissance.
Arrosage et humidité ambiante: arrosez abondamment de mars à septembre (la plante se fane et meurt si elle reste sèche pendant plus d'une journée); réduire les doses en automne-hiver en prenant soin de laisser le pain de terre toujours humide (les fougères meurent si le pain de terre sèche). L'humidité ambiante doit être augmentée en pulvérisant le feuillage et en plaçant les pots sur des bols remplis de cailloux, toujours maintenus humides.
Substrat: mélange à base de terre de jardin, de tourbe ou de feuilles et de sable grossier.
Fécondations spéciales et astuces: Les ptéris sont cultivés dans de petits pots. Les rhizomes doivent être enterrés très légèrement, mieux s'ils sont recouverts d'un tampon de sphaigne légèrement pressé. Les rempotages devront être effectués au printemps, uniquement si la plante sort effectivement du pot. Au printemps-été, donnez de l'engrais liquide toutes les trois semaines. En automne-hiver, les fertilisations doivent être effectuées toutes les 5-6 semaines.

Multiplication

Ils peuvent être reproduits, en mars, en semant les spores, obtenues par séchage des sporanges, dans un mélange de tourbe et de sable maintenu humide et à une température de 24-27 ° C. Après plusieurs semaines, des semis ressemblant à des fougères vont naître. Dès que les dimensions le permettent, ils devront être transplantés dans des pots de 5 cm. et traitez-les comme des plantes adultes. Ce n'est pas une technique très simple et il faudra au moins un an pour obtenir une petite plante. De nouveaux spécimens peuvent également être obtenus par division des touffes, au printemps, en prenant soin de replanter immédiatement les deux portions obtenues (en les arrosant abondamment) et de maintenir une humidité ambiante élevée, sans recourir à des revêtements, pour éviter la stagnation et une éventuelle pourriture.

Maladies, ravageurs et adversités

- Les cochenilles du coton: peuvent attaquer les plantes, en particulier dans les climats chauds et secs. Il faut les enlever, traiter la plante avec un produit anticoccidique et augmenter le taux d'humidité (la pulvérisation et le lavage des feuilles permettent d'éliminer les cochenilles à l'état larvaire). Au lieu du produit chimique, les parties touchées peuvent être frottées avec un coton-tige imbibé d'eau et d'alcool.

- Cochenilles brunes: elles surviennent avec la formation de pousses brunes (déterminées par la petite «coquille») et donnant à la plante un aspect noirâtre et collant (en raison de la production par la plante de substances sucrées qui la rendent sujette aux attaques de champignons et fumaggini). Ils sont combattus en les supprimant et en traitant la plante avec un produit anticoccidique ou en frottant les parties touchées avec un tampon imbibé d'eau et d'alcool.


Vidéo: 6 Different types of ferns with names from my gardenCommon care (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Micheil

    D'accord, cette opinion remarquable

  2. Sasho

    Je félicite, l'excellent message



Écrire un message